a propos

Un fond de Funk, une bonne dose de Hip-Hop, une pincée de Jazz, 112 Brass Band développe un groove urbain servi par un MC, des cuivres et une rythmique en chair et en os !

Ce groupe réunit sur scène l’énergie des Brass Bands de la Nouvelle-Orleans et un son Hip-Hop organique, dans la veine de The Roots, du Youngblood Brass Band ou des Soul Rebels. Les 8 musiciens issus de familles musicales diverses (Funk, Jazz, Hip Hop, Soul, Pop) mixent leurs expériences dans ce nouveau projet haut en couleurs.

Jonas Muel, Fabien D. & Edash Quata s’inspirent notamment de James Brown, Guru, 2Pac, George Clinton ou Public Enemy pour créer une musique puissante, actuelle & fraîche ainsi que des covers audacieuses pour vous nettoyer les oreilles et vous faire danser !

 

Musiciens

Jonas Muel - Saxophone / Composition
Fabien D. - Sousaphone / Composition
Edash Quata - Vocals / Lyrics
Nicolas Sausseau - Trumpet
Valentin Pellet - Trumpet
Simon Andrieux - Trombone
Mathieu Debordes - Keyboards // Théodore Philis - Guitar
Yvan Descamps - Percussions
Kaloo Le Noan - Percussions

jonas muel - saxophone

jonas

C’est au violon que Jonas Muel commence la musique à l’âge de 4 ans, mais c’est à 11 qu’il s’y met sérieusement en découvrant la clarinette. Il intègre en 2000 le conservatoire du 9ème arr. de Paris où il suit, entre autres, les cours d’André Villeger, Pierre Bertrand, et Bernard Maury. Il y découvrira le saxophone, son instrument de prédilection et obtiendra son CFEM en 2006.

Son gout pour la composition et l’arrangement le pousse très tôt à écrire pour les diverses formations dans lesquelles il joue : Pi and the Fanatics, le big band L’Oreille Cassée, Rollerbrassband... Il écrit en 2012 "U’s Dances", commande de l’Harmonie de Levallois-Perret pour orchestre d’harmonie et saxophone Baryton. Depuis 2010, il suit les cours d’écriture classique de Dania Tchalik et écrit pour de nombreux quatuors (saxophones, euphoniums et à cordes).

C’est en 2011 qu’il crée Light Blazer afin de synthétiser ses nombreuses influences (jazz, classique, rock, hip - hop) dans un répertoire original et inédit.

fabien d. - sousaphone

fabien
Fabien développe très tôt une double culture : celle des conservatoires et celle des groupes de rue où il apprend en conditions réelles à écrire et arranger, à jouer des saxophones et diriger de la musique, de 4 à 25 personnes... Multi-instrumentiste insatiable, il joue tous les saxophones ainsi que flûtes et clarinette, mais également tuba, sousaphone et trombone basse.
De 2004 à 2008, Fabien co-dirige le big band L’Oreille Cassée et le sextet Inama pour lesquels il compose et arrange. À partir de 2009, il s’embarque dans l’aventure du jazz contemporain avec l’ensemble Ping Machine, le Big Four de Julien Soro, se frotte au jazz traditionnel au sein des groupes Les Oignons et les Be Bop Stompers et au jazz brésilien de Maracuja!. Il participe par ailleurs à différents workshops, notamment à la Nouvelle-Orléans.
En 2014, Fabien crée le 1000 Bornes trio, intègre le Gil Evans Paris Workshop de Laurent Cugny, et en 2016, le Sacre du Tympan de Fred Pallem ainsi que Surnatural Orchestra. En 2019, Fred Maurin fait appel à lui sur les différents projets de l’Orchestre National de Jazz.

On peut le retrouver sur plus de 20 enregistrements.
Site de Fabien

edash quata - vocals

edash

Edash est un MC au parcours aussi atypique qu’international.
D’origine centrafricaine, il commence le hip-hop au Malawi en 1994 et y fait ses premières scènes. Il y mélange notamment le rap avec la musique traditionnelle du pays. C’est en 1997 qu’il pose ses valises en France. Il collabore avec plusieurs formations et a toujours cette soif de mélanger le hip-hop à d’autres styles, comme le rock, le reggae et la musique folk. En 2000, il passe une année à Londres où il intègre un groupe de hip-hop anglais.

Il enregistre son premier album solo en 2003, ce qui le pousse à créer avec trois autres collaborateurs The Latitudz, groupe avec lequel il se produit actuellement. Depuis, il collabore à plusieurs projets et étanche sa soif de mélange avec Light Blazer pour lequel il écrit les textes ou avec The Slime. Il a fait une apparition remarquée dans l’émission "Dancing Cuisine" diffusée sur la chaîne M6.